Le Réseau BIO

Plate-forme de réseautage pour les producteurs, transformateurs et commerçants d'aliments biologiques du Québec
Le Réseau BioUn site réalisé grâce à un partenariat
CETAB+ | Centre d'expertise et de transfert en agriculture biologique et de proximitéMinistère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec

Appel à candidature pour un poste de recherche à la maîtrise 2022-2024 à l’Université de Sherbrooke

 
Type: 
Catégorie: 
Année: 
2022
Personne(s) à contacter: 
Helen Jensen
Courriel: 
hjensen@weseedchange.org
Description: 

Appel à candidature pour un poste de recherche à la maîtrise 2022-2024 à l’Université de Sherbrooke

Résumé : Nous sommes à la recherche d’un.e étudiant.e qui poursuivra un projet de maîtrise en biologie à l’Université de Sherbrooke sous la supervision de Peter Moffett. Ce projet en sélection participative de variétés de pommes de terre adaptées à l’agriculture biologique se déroulera dans un contexte collaboratif impliquant des partenaires du Consortium de Recherche sur la Pomme de Terre du Québec (CRPTQ), du programme en Agriculture et Systèmes Alimentaires Durables de l’Université Bishop’s, et du programme Initiative de la famille Bauta sur la sécurité des semences au Canada de Sème l’avenir. L’étudiant.e fera une partie de son travail à la station de recherche du CRPTQ à Pointe-aux-Outardes (Baie-Comeau, Côte-Nord), ainsi que sur le terrain chez les producteurs participants de différentes régions de la province. Le travail consistera à comparer différents dispositifs de sélection pour la pomme de terre en utilisant des données de terrain ainsi que des marqueurs moléculaires.

Période de soumission des candidatures : 1er novembre 2021 au 28 février 2022 (s.v.p. nous contacter le plus tôt possible si vous êtes intéressés)

Date de début des études: la priorité sera accordée aux candidatures démarrant le projet d’études de préférence le 1er mai 2022. Le 1er septembre est aussi une option.

Date prévue de fin des études : avril 2024 ou aout 2024 (selon la date de d’inscription au programme de maîtrise)

Financement : Ce poste sera entièrement financé pour deux ans avec l’appui d’une bourse d’études MITACS. Le salaire sera de $20,000 par année. Des montants supplémentaires seront disponibles pour couvrir les frais de déplacement et la participation à des conférences.

Supervision : Ce projet sera supervisé par Peter Moffett (Université de Sherbrooke, Département de Biologie) et co-supervisé par Helen Jensen (Sème l’avenir et professeure associée à l’Université Bishop’s). Le comité de l’étudiant comprendra des représentants du CRPTQ.

Profil de la candidature :

  • Étudiant.e motivé.e, rigoureux.se, autonome et fiable
  • Disponibilité pour se déplacer sur le territoire (dispose d’un permis de conduire valide)
  • Bonne habileté en français écrit et oral
  • Expérience en agriculture et travail de terrain sont des atouts
  • Maîtriser les outils d’analyse est un atout
  • Étudiant.e dans les disciplines de l’agriculture, l’agronomie, l’agro-écologie, la biologie, les sciences végétales ou les sciences de l’environnement

Tâches du poste de recherche :

  • Récolter, analyser et communiquer les données sur la performance des lignées à l’Université Bishop’s, dans les fermes participantes et le site du CRPTQ
  • Analyser les résultats issus des marqueurs moléculaires
  • Comparer les différents dispositifs de sélection
  • Communiquer avec les superviseurs du projet
  • Présenter les résultats à un colloque
  • Contribuer à la publication d’un article dans un journal scientifique

Soumettre votre candidature à Peter Moffett (Peter.Moffett@USherbrooke.ca), avec Helen Jensen en CC (hjensen@weseedchange.org), incluant le CV et une lettre de motivation.

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions!

DÉTAILS DU PROJET :

Titre : Développement de cultivars de pommes de terre adaptés à l'agriculture biologique et résistants au Phytophthora infestans par l'utilisation de marqueurs moléculaires dans un processus de sélection végétale participative

  1. Problématique :

Relever les défis de la culture de pommes de terre (PDT) en régie biologique passe en grande partie par le développement de variétés résistantes aux maladies et aux ravageurs, performantes sous conditions d'apports d'intrants réduits, et répondant aux intérêts des consommateurs. Malgré le fait que l'industrie priorise le développement variétal, l'offre de variétés adaptées à la régie biologique est presque inexistante au Québec. La probabilité que de telles variétés sortent d'un programme d'amélioration génétique traditionnel en régie de culture conventionnelle est faible. Nous proposons ici une étroite collaboration entre deux programmes distincts, le programme d'amélioration génétique participatif de Sème l’avenir et celui du Consortium de recherche sur la pomme de terre du Québec (CRPTQ), afin d'accélérer le développement de variétés de pommes de terre plus résistantes aux maladies et plus performantes en régie biologique.

  1. Objectifs :
  • Développement de nouvelles variétés de PDT propices à la régie biologique en utilisant des marqueurs moléculaires
    • Marché visé : pommes de terre à chair de couleur (bleu, rouge, jaune) résistante au mildiou dans des conditions biologiques ou écoresponsables et à intrants réduits
  • Mise en place d'une structure de consultation et collaboration pour l'amélioration génétique participative de la PDT biologique entre les producteurs, les chercheurs, et les acteurs de l'industrie et gouvernementaux
  • Développement d'un schéma d'amélioration génétique plus efficace
    • C.-à-d. comparaison d’un schéma « standard » et d’un schéma « accéléré » (avec répétitions dès la première année)

Ce projet est financé par l'entremise du Programme de développement sectoriel en vertu du Partenariat canadien pour l'agriculture, entente conclue entre les gouvernements du Canada et du Québec. Ce projet bénéficie aussi d’une subvention provenant du Programme de Recherche du CRPTQ.

Emplacement: 
5147582675
H4S1L2 5147582675 45° 29' 55.8204" N, 73° 44' 46.1544" W
Quebec